Référencement : définitions SEM, SEO : et si on parlait la même langue ?

« Mais en fait, par SEA, vous entendez quoi exactement ? »

Cette phrase, entendue telle quelle après une bonne 1/2 heure de discussion avec un prospect sur des prestations de référencement naturel et sur Adwords, est notamment à l’origine de ce billet. Tiens oui au fait, on parle Référencement avec l’impression qu’on part des mêmes principes…Et si j’avais débuté notre entretien en vérifiant quelques présupposés, et en fournissant quelques explications ? Reprenons quelques définitions de base des prestations en référencement.

Evidemment que les tueurs et rockstars du référencement n’apprendront rien ici, mais notre but en tant que prestataires de référencement est bien de communiquer clairement, expliquer, et donner satisfaction. Donc cela part de choses basiques, comme parler la même langue, dans des métiers où exagérations, sigles obscurs, et pseudo-experts ne manquent pas…

SEM: Search Engine Marketing, ou plus largement le Search Marketing, c’est à dire l’ensemble des actions pour faire la promotion « de votre site Web ». Dans les faits je pense qu’il faut désormais en 2013 parler de tout votre « Patrimoine Internet » au sens plus large, dont un site Web fait partie, mais comme le fait un compte sur un réseau social, et une présence numérique au sens large.

SEO: Le Search Engine Optimization, qui commence par des critères techniques (« on page » et « on site ») et se poursuivent ailleurs notamment avec la création de liens, le netlinking. Le SEO vise les meilleures positions dans les résultats naturels des moteurs de recherche, en premier lieu Google pour la France. Souvent à tort opposé au « référencement payant », en fait le SEA, le SEO est un plus ou moins gros travail initial, mais qui effectivement peut rapporter beaucoup et sur le long terme si vous avez les meilleures places dans les résultats naturels – donc ceux qui ne sont pas dans les espaces de liens payants, ces encadrés jaunes en haut et colonne de droite dans Google Recherche.

SEA: Le Search Engine Advertising, dans le sens publicité et ce qu’on paie pour l’obtenir. S’y logent notamment les achats d’espaces publicitaires, et notamment la toute-puissante régie Adwords de Google. De même payer pour faire figurer votre site sur un autre, dans le sens « petite annonce » ou achat d’un bloc de pub, est du SEA.

SMO : Le Social Media Optimization. Gotcha, ce S là n’est pour Search mais pour Social, comme les fameux réseaux, de Twitter à Tumblr en passant par les centaines de réseaux sociaux plus ou moins importants : Twitter, Google+ ou Facebook, voilà le peloton de tête, et une action de SEM bien pensée comprendra sûrement un volet SMO – gestion desquels réseaux revient habituellement à un Community Manager.

C’est l’ensemble de ces pôles qui compose le SEM, et le Search Engine Marketing n’est *pas* l’achat de campagnes Adwords, comme on l’entend trop souvent y compris de personnes censées être qualifiées.

Rien de tel qu’un petit tableau visuel pour résumer quelques sigles et barbarismes.

definitions_sem_seo_sea

Vous voulez lancer des campagnes sur Adwords, la régie de publicités de Google ? C’est du domaine du SEA.
Votre but est d’absolument voir figurer votre marque et un lien vers votre page dans le 1er résultat dans Google quand on tape un mot-clef précis ? C’est clairement le but du SEO, qui vise à « rendre belle la mariée », et faire (comprendre|croire) aux robots Google que votre page est le résultat le plus pertinent.
Domaine plus récent mais non négligeable aujourd’hui, la présence sur les Réseaux Sociaux, avec débat évidemment sur lesquels sont les plus utiles pour chaque cas – c’est le SMO. Mais diffuser du contenu sur des comptes Twitter, Google+ ou Facebook, si cela n’a a priori encore aujourd’hui aucune influence prouvée sur les positions dans les SERPS (résultats naturels), permet de toutes façons de diffuser une réputation, et d’attirer un trafic spécifique.
Vous payez un site tiers pour apparaitre dans ses pages, dans un encart de pub, avec un compte pro ou premium ? C’est de l’achat d’espace dans le cadre du SEA, par exemple avec un compte pro sur LeBonCoin, une boutique sur EBay, voire des achats de liens privés, etc.

Maintenant vous pourrez avancer clairement de tels sigles, et gentiment préciser les choses à tout collègue, prospect ou client – ou au choix remettre à leurs places ceux et celles qui prétendent tout savoir sur le référencement, mais font des erreurs de débutants dans les définitions même.

Au délà des débats sémantiques, cela peut éviter de sérieux et chronophages malentendus dans une réunion, sur un devis ou même réalisation de prestations !

C’était la pause modestement pédagogique de la semaine, pour aider à réduire certaines zones grises du beau monde du référencement.
Vous pouvez reprendre une activité normale, et donc repartir analyser vos mots-clefs, statistiques de visites, et taux de conversion 🙂

Des avis sur ces sigles du monde du référencement, des coups de gueule, des anecdotes à rapporter ? Bienvenue dans les commentaires, sans abus d’ancres optimisées ! 😉

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *